Tu ne récolteras que ce que tu sèmes !

Le maître soufi, sidi Mohamed Faouzi Al Karkari dit : « Il est impossible que tu aimes… impossible que tu sèmes l’amour… impossible que tu fasses preuve d’amour… impossible que tu sois le symbole de l’amour, que tu sois entièrement fait d’amour… et que, lorsque tu considères ceux qui t’entourent, tu ne trouves que de la haine et du mépris. »

Cette parole du maître soufi, sidi Mohamed Faouzi al-Karkari, vise à enseigner aux cheminants une règle immuable : tu ne récolteras que ce que tu sèmes !
 
Si tu veux arpenter la Voie, si tu veux faire partie des gens de la connaissance spirituelle, ne te plains jamais de ce que tu reçois ! Ce que tu reçois est à l’image de ce que tu fais. Tu ne récupères que le fruit de ton travail, et encore, si la Miséricorde divine n’englobait pas toute chose, ce que tu récolterais serait catastrophique en raison de l’état d’éloignement et de voilement qui est le tien.
 
Si Dieu attendait que Ses serviteurs soient purs pour les combler, jamais ils ne L’auraient adoré, jamais ils n’auraient pu jouir de ne serait-ce qu’une seule gorgée d’eau ici-bas.
 
Mais lorsque le cheminant récolte un mal, qu’il se dise alors que le mal qu’il a semé est encore bien plus grand, et que son Seigneur est généreux, magnanime, et que par Son infinie Miséricorde, Il lui montre l’effet de ce mal d’une manière adoucie… juste afin qu’il se repente et qu’il comprenne.
 
Une telle attitude évite deux maux : celui de l’incompréhension face aux événements de la vie ; celui de l’irresponsabilité.
 
Ce sont deux des grands maux qui touchent nos sociétés, qui n’acceptent plus que le mal les touche, qui ne comprennent pas la règle cosmique qui régit l’univers : ne te touche que ce que tu as voulu, de manière consciente ou non, car tu l’as provoqué… que ce soit par responsabilité individuelle ou collective.
 
La responsabilité complète que nous enseignent les Prophètes et gens de spiritualité est magnifique ! Lorsqu’ils vivent des périodes difficiles… ils se repentent, ils acceptent, ils affichent leur honte face à leur incapacité et demandent le secours divin.
 
L’exemple parfait, lorsque le Prophète Mohamed, prière et salut d’Allah sur lui, vit l’épisode connu de sa mission de « Ta’if », qu’il qualifiera d’être le plus difficile… il s’adressa à son Seigneur en ces termes :
 
« Seigneur ! Je me plains auprès de Toi de ma faiblesse, de mon impuissance et du mépris des gens pour moi. Ô Toi, le plus Clément des cléments ! Tu es le Seigneur des jugés faibles. Tu es mon Seigneur. A qui me confies-Tu ? A un étranger hostile ou à un ennemi qui serait mon maître ? Tout cela importe peu, tant que je ne m’attire pas Ta colère car, pour moi, Ta faveur est plus vaste que tout. Je cherche refuge auprès de la lumière de Ton visage par laquelle les ténèbres brillent et par laquelle les affaires de ce monde et celles de l’au-delà marchent bien, contre toute décharge de Ta colère sur moi. C’est toi que l’on doit satisfaire jusqu’à ce que Tu sois satisfait. Il n’y a de force ni de puissance en dehors de Toi. »
 
L’invocation en phonétique pour ceux qui veulent l’apprendre : « Allahumma ilayka ashkou da‘fa quwati, wa qillati Hilati, wa hawani ‘ala-n-nass. Ya arHama raHimin. Anta Rabbu-l-mustD‘ifina wa anta Rabbi. ila man takiluni ? ila ‘abdin yatajahhamuni ? Am ila ‘aduwin mallaktahu amri ? In lam yakun bika ‘aliy ghaDabun ‘alayya fala ubali, wa lakin ‘afitaka hiya awsa‘u li. A‘udhu bi-nuri wajhika-l-ladhi ashraqat lahu-DH-Dhulumatu saluHa ‘alayhi amru-d-dunia wa-l-akhira min an tunzila bi ghaDabak, aw yaHilla ‘alay sakhaTuka, laka-l-‘utba Hatta tarDa wa la Hawla wa la Quwwata illa bika. »
Louis M.
Spécialisé dans l'étude des Textes sacrés et autres Textes du corpus soufi. Disciple de la voie soufie Karkariya.

Articles liés.

Appartenir à une voie soufie (tariqa)

Dans cet ensemble communautaire Mohammedien, relativement restreint aux premiers temps de la Révélation, se trouvait l’ensemble des serviteurs à qui reviennent ces appellations.

Adores-tu Allâh ou tes passions ?

"Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité ?" (Coran)

Ce que tu attends de Dieu vient de toi

C’est que le changement doit venir de toi. Tu n’as pas à attendre un miracle. Sois acteur de la Force divine qui descendra sur toi pour actionner ces changements.

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site de l’association (loi de 1901) Lumière & Cheminement, dont le but est la diffusion des enseignements de la Tariqa Karkariya par ses disciples européens. Cette diffusion se fait notamment à travers la publication d’articles, ouvrages, vidéos et par l’organisation d’évènements et rencontres. Forts de leur apprentissage auprès du maître éducateur marocain, le Shaykh Mohamed Faouzi Al Karkari, ces disciples organisent à travers cette structure leurs différentes activités dont ce site se veut être la vitrine.